Laïcité

Concernant laïcité, un système nommé particulier de la France, nous avons une réflexion. Car la France a ce système particulier pour la séparation entre l’Etat et la Religion. Pourtant cette soi-disant loi existait déjà depuis longtemps, avant que par la révolution française, elle s’installe et pris une racine profonde du pays et dans la psychologie du peuple. Cependant, si nous y réfléchissons, nous pouvons conclure plusieurs aspects.

D’abord, historique. La France protestante a subit une énorme persécution des catholiques et les fidèles protestants appelé « Huguenots » prirent fuit pour aller en Allemagne, aux Pays-bas, et aux Etats-Unis comme refuge. En passant cette histoire, le protestantisme français a été façonné et en vient à lutter contre la prédominance de la tradition catholique, avec la liberté de conscience. Au fur et à mesure que le temps passait, cette lutte était sanglante et les plusieurs événements surtout Saint Barthélamy qui avait causé d’une grande quantité de morts a marqué dans la conscience du peuple. Après la révolution, le peuple français commença à en avoir marre de toute ces luttes sanglantes et travaillaient de façon « communément » entre Protestants et Athée pour contrer la prédominance des Catholiques. Dans cette situation particulière français, la laïcité française prit un une facette très particulière par rapport à d’autres pays qui néanmoins ont pris le chemin de même ordre.

Dons, la radicalisation a été produite en France. Cependant cette idéologie de laïcité a été produit é commencé avant que la laïcité française se fasse la surface. Selon certaine, la laïcité put exister déjà depuis l’époque de Jésus. Mais ce peut être une exagération. Même les calvinistes n’étaient pas très d’accord à la laïcité, sauf dans le livre de IRC, Calvin soulignait selon la Bible, de devoir respecter le pouvoir politique, car il est institué par Dieu.

Le colon anglais qui était par profession pasteur, Roger Williams, aux Etats-Unis, qui après la persécution des calviniste, s’est installé à Rod Island, était le précurseur de la laïcité. Il acceptait toutes les religions dans cette petite ville où il présidait et que la vie civile ne devait pas être influencée par la confession de chaque citoyen. Il cite Matthieu 13 concernant la parabole de l’ivraie dont l’interprétation traditionnelle soit catholique soit calviniste était le phénomène au sein de l’église, pour l’interpréter qu’il s’agit plutôt du phénomène du monde. Le monde dans l’église n’a pas à lutter contre le monde hors l’église qui est souvent dans le conflit, mais seulement le laisser vivre dans l’harmonie, jusqu’à ce que le Seigneur rende visite et rende justice au jour du jugement. Le monde sera ramassé et jeté dehors, tandis que l’église sera accueillie par Dieu dans la grange de Dieu.

0 vue