Luc 11 : 29-36 (PQ de 2/1/2019)

LE SIGNE DE JONAS

Verset Clé 11 : 33

Quelqu’un a éperdument cherché un signe, alors, devant lui, toutes choses sont interprétées comme une révélation de la volonté de Dieu. Mais en fait, ce n’était pas la volonté de Dieu qu’il cherchait, mais une sorte de l’adaptation des phénomènes de la nature à justifier sa propre volonté. Quand les choses se tournent mal pour contredire sa volonté, il abandonna son chemin de suivre Jésus. Jésus refusa de donner des signes aux gens de peur qu’ils deviennent un peu comme le cas de cette personne. Ensuite, Jésus donna une leçon concernant la lumière. Ecoutons-le et gardons-le, à ce jour.

1. Pas d’autre signe que celui de Jonas (29-32)

Jésus mit en garde la foule de la tendance néfaste du monde recherchant éperdument des signes. Il ne leur donnera le signe que celui de Jonas, dit-il. Le signe de Jonas est ce qu’il fut englouti dans le ventre du grand poisson et après y rester trois jours il fut vomi et jeté sur la terre. Il se rapporte à la mort et la résurrection de Jésus-Christ. Ce signe est le plus grand signe pour l’humanité, et nous l’avons à notre porté aujourd’hui comme la lumière pour notre salut. Or, ce signe comporte une demande inlassable d’un effort de l’homme : la repentance. Faute de celle-ci, les gens cherchent le signe pour le salut, mais ils n’en auront pas, car ce signe est librement à leur porté. Il leur suffira de lever leur tête et regarder Jésus crucifié et ressuscité, pour avoir le salut. Le sort malheureux de soi-disant élus et non repentant est attesté par les 2 cas païens.

2. Si tout ton corps est illuminé (33-36)

Jn 1 :4 dit, « En elle était la vie et la vie était la lumière des hommes. » La parole de l’évangile est la lumière pour l’humanité. Nous ne devons pas la cacher mais la mettre sur le chandelier afin qu’elle illumine le monde (Ph 2 :15). Cet évangile doit illuminer également notre intérieur. Apôtre Jean disait de la convoitise des yeux à écarter pour être digne d’un chrétien. A côté de leur utilité indiscutable, ils sont aussi la source des ténèbres. Nous pouvons les éclairer par la force de la foi en l’évangile de Jésus-Christ.

32 vues1 commentaire