En 1985, une famille d’un couple coréen Marc & Rébecca CHOI commença à étudier la Bible avec un missionnaire qui fut venu une année plus tard et qui actuellement travaille dans une église Baptiste comme pasteur et après deux ans d’étude de la Bible avec son mentor, Marc CHOI a eu une expérience personnelle qui l’a permis d’être délivré de ses entraves psychologiques profondes comme angoisses, insomnie et maux de tête chronique etc. C’était par la parole de l’évangile selon Jean 1 :4, « En elle était la vie et la vie était la lumière des hommes. » Il reconnut profondément qu’il était dans les ténèbres de vie, et Jésus incarnée était la seule personne qui puisse le délivrer de ces entraves. Et quand il le crut fermement, cela était réaliser exactement comme il le croyait et cela était un miracle.

En effet, il voyageait dans une ville de campagne de sa patrie, la Corée du Sud, en 1987, pour la raison de l’accueil des données pour ses études doctorales. Comme Jacob dans la Genèse (Ch 32), il a dû lutter avec Dieu en lui quémandant de le délivre de ses angoisses profondes. Souvent comme les français le disent, les vieux démons l’assaillaient et son âme accablée de la culpabilité de son passé criait à Dieu. Pendant la nuit d’insomnie, Dieu le réveilla et il entendit un son de cloche d’une église de la campagne. Ses pas se dirigèrent vers l’origine de ce son. Et là il trouva une petite église où d’un assez grand nombre de gens s’étaient réuni. L’évangéliste itinérant qui est assez banal dans ce pays était en train de prêcher la Parole et deux versets de son sermon frappèrent le cœur de Marc. L’un d’eux était Philippiens 1 :20 « selon mon ardent désir et mon espérance, je n’aurai honte de rien. Mais maintenant comme toujours, Christ sera exalté dans mon corps, avec une pleine assurance, soit par ma vie, soit par ma mort. » L’autre verset était Hébreux 12 :2, « Les yeux fixés sur Jésus, qui est l’auteur de la foi et qui la mène à la perfection. Au lieu de la joie qui lui était proposé, il a supporté la croix, méprisé la honte, et s’est assis à la droite du trône de Dieu. »

En écoutant le sermon de l’évangéliste itinérant, Marc CHOI put expérimenter la nouvelle naissance, en sorte que tous les fardeaux de son âme furent tombèrent. En effet, comme le mot commun de ces deux versets, il prit conscience de comment sa vie du passé était une vie honteuse conduite par son désir de la chair. Dès son retour en France, il décida de donner sa vie pour Dieu en enseignant la Bible aux âmes souffrantes comme lui autrefois, surtout en le faisant pour les étudiants dans le campus. Il  poursuivit ses études doctorales jusqu’à ce qu’il les termine en 1990 dans l’université d’Aix Marseille II dans le domaine de l’Economie.

Après l’obtention du doctorat, Marc CHOI devait choisir soit retourner dans son pays au terme de son contrat d’étude entre les gouvernements, soit rester par la foi en France. Comme il eut le sentiment d’appel de Dieu, il choisit la deuxième voie. Dieu ouvrit un chemin en le faisant trouver un poste du responsable comptable et financier dans une société française et y travaillait pendant 10 ans.

Le couple Marc et sa femme Rébecca commença l’étude de la Bible avec quelques étudiants qui s’y étaient intéressé. Déjà à Marseille, il rencontra une jeune fille qui vivait dans une vie léthargique de fatalisme et pleine de soif d’amour d’un prince charmant, et par l’étude de la Bible, elle rencontra Jésus-Christ et fut guéri de son mal. Elle invita son petit ami à l’étude de la Bible et se maria en Dieu quelque temps après. Leur berger dut quitter Marseille et ce couple nouvellement marié les suivit jusqu’à Chartres, où leur mentor a trouvé un travail. Les Choi rencontrèrent aussi à Marseille une étudiante de Mathématiques de l’université de Marseille 1 et les suivit elle aussi. Elle était catholique mais se fit convertir au protestantisme.

Donc, Dr Marc se déplaça à Chartre en 1992 au milieu de la plaine de Beauce pour y travailler.  Néanmoins, comme il n’y a pas d’université dans cette ville, le couple CHOI déménagea en 1995 à Orléans pour pionnier l’université de cette ville célèbre de Jeanne d’Arc et Jean Calvin. Dans cette ville, le couple rencontra de nouveaux étudiants de l’étude de la Bible parmi lesquels entre autres, il y eut une chinoise et une russe qui désiraient tant servir Dieu après avoir expérimenter le salut de leur âme. Elles décidèrent communément de suivre Jésus, en acceptant la mission de Dieu en France et suivi les Choi. Elles se marièrent chacune avec un missionnaire et un français qu’elles avaient rencontré à la capitale.

En 2000, Dr CHOI monta à Paris pour pionnier les universités de Paris. A Paris, le couple rencontra le nouveau groupe des disciples étudiants, tels, famille Nogara, famille Dagorne (Tous deux sont français et se marièrent avec les femmes chinoises qu’ils avaient rencontré par la providence de Dieu), puis beaucoup de nouveaux étudiants.  Au fur et à mesure que l’œuvre s’avançait, on dut déménager d’un petit studio contenant à peine 20 personnes à un local d’activité actuelle de Bagneux contenant 200 personnes.

L’église de CCU (communauté chrétienne universitaire) a ainsi pour but d’évangéliser les étudiants français et d’élargir l’espace de tente en France et dans le monde selon le commandement de Dieu (Es 54 :2). Nous avons une vision de faire changer la France comme un royaume de sacrificateur en établissant 1000 disciples fervents du Christ qui obéissent à la parole de Dieu absolument. En effet, nous croyons en Dieu révélé dans le crédo des apôtres.

« Je crois en notre Père Dieu tout puissant, Créateur du ciel et de la terre et Jésus-Christ, son Fils unique qui fut conçu par le Saint-Esprit et né de la vierge Marie, et souffrit sous Ponce Pilate, et crucifié et mort et enseveli. Et le troisième jour, il fut ressuscité des morts et monté et assis à la droit du Père, Dieu tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts. Je crois en l’Esprit Saint, à la Sainte Eglise universelle, à la communion des Saint, et à la rémission du péché, et à la résurrection de la chair et à la vie éternelle. »

Notre église, suivant la ligne de conduite proposé par Jean Calvin, se concentre sur la parole vivante et permanente de Dieu (1P 1 :24) qui nous accorde la puissance de la délivrance de quiconque croit en elle (1Co 1 :18). Donc, nous invitons les étudiants ayant soif de connaître la vérité, à étudier soit en groupe soit individuellement la parole de Dieu. D’où nos programmes qui peuvent se résumer en trois comme ci-dessous.

A part l’étude de la Bible, comme nous croyons en la puissance de la confession du péché qui rend possible la délivrance de l’âme, nous organisons une réunion de partage de témoignage hebdomadaire. Dans cette réunion, tous les membres qui ont expérimenté la délivrance sont cordialement invités. En effet, nous organisons une conférence printemps et été et parfois automne pour approfondir la connaissance de la Bible et pendant cet événement de nouveaux étudiants de la Bible ont à méditer leur vie du passé conduit par la main souveraine de Dieu et partager la grâce de Dieu entre les membres. Comme l’Evangile dit, une âme repentie est la joie incommensurable de Dieu ce qui fait lever tous les anges du ciel pour chanter Dieu. Donc, nous nous réjouissons grandement de cela. Néanmoins, comme Jésus dit qu’il ne faut pas se baigner chaque jour, mais doit se faire laver les pieds, nous y obéissons et pratiquons à nous repentir de semaine en semaine en vue de la sanctification selon Dieu.

Nous avons un programme particulier appelé le pain quotidien. Wesley Deuwel a confessé qu’il était grandement encouragé par l’enthousiasme des frères coréens qui ne ratent jamais la prière matinale dans leur église. Puis, certaines églises françaises imitaient ce mode de l’activité matinale de la Corée, pour avoir le réveil dans leur église locale. Mais la lecture de la Bible nous amène à comprendre que ce n’est pas la façon d’un tel ou tel pays, que de prier tôt matin, mais c’est la façon de Dieu, car le psalmiste David a réveillé l’aurore pour adresser sa requête et Dieu l’écoutait attentivement en manifestant son amour et sa grâce, surtout quand il était dans la période très douloureuse dans sa vie (Ps 57 :9). A part le sermon dominical qu’il donne chaque dimanche au milieu de l’assemblée chantant et louant Dieu, Pasteur CHOI prêche chaque matin son sermon pour la sanctification de l’église confessante. Nous croyons toujours que c’est par la foi en la parole de Dieu que les ténèbres du monde reculent et la lumière de Dieu gagne le pays.   

 

A part le crédo des apôtres dont nous avons mentionné plus haut, si nous exprimons notre foi plus concrètement, ce serait comme suis,  

Nous croyons en le fait

Que notre Dieu est le Créateur. Il créa le ciel et la terre en 6 jours et le 7e jour, il le réserva pour le repos de sa création. Il est donc le maître de l’homme et celui qui s’intéresse à l’écologie du globe.

Que son monde parfait fut dégénéré par la tentation de Satan, qui s’était enorgueilli et fut jeté en terre en attendant son dernier jugement. Ceux qui ne croient pas en Dieu Créateur et son Fils sont condamné également au même sort.

Que l’homme fut déchu en écoutant Satan et en désobéissant au commandement de Dieu. Ainsi, il perdit l’efficacité de son don du libre arbitre. Par cet acte, il devint un être déchu et Dieu le chassa du paradis en attendant le dernier jour où le monde sera restauré au ciel. Nous ne croyons pas comme la croyance de certaines sectes, le paradis terrestre.

Que Dieu envoya son Fils Jésus-Christ comme le moyen de la rédemption aux hommes qui sont déchus. Jésus-Christ est le Fils de Dieu incarné, qui, obéissant à la volonté de la rédemption, se fit chair en venant au monde. Nous croyons en le Père, le Fils et le Saint-Esprit qui fut promis par Jésus avant sa mort et venu maintenant pour accompagner son peuple.

Que Jésus-Christ mourut sur la croix comme l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde et quiconque croit en lui maintenant est pardonné de ses péchés et ne vient pas au jugement mais il est déplacé à la vie éternelle. Il rend possible ce qui n’est pas possible pour l’homme, qui autrefois enfant du diable, de devenir enfant de Dieu.

Que Jésus, troisième jour après la mort, fut ressuscité d’entre les morts, en détruisant la puissance de la mort et de Satan. C’est lui qui reviendra pour juger les vivants et les morts au dernier jour.

Qu’au dernier jour, ceux qui sont décédés dans la foi et ceux qui sont encore vivant, ressusciteront et seront élevé et après avoir passé le tribunal du Christ dont la sentence leur sera favorable, ils entreront dans le règne éternel de Dieu. En ce temps, ceux qui ne croiront pas le nom de Jésus seront condamnés dans ce tribunal et tomberont dans l’enfer.